Utopie 9

Trois absents aujourd'hui, pensée douces à l'un d'entre eux qui vit un deuil familial, mais ce n'est pas pour cette raison que notre metteur en scène commence la séances par des soupirs. C'est pour travailler sur le relâchement musculaire, et entamer un travail sur le souffle profond. Travail qui se continu avec la fabrication d'un tapis sonore.

Les étirements corporels incontournables, aident les actrices et acteurs à trouver »la position »assise que nous appelons la position « Zéro » qui permet un travail sur la présence et sur la disponibilité du corps à une prompte réaction, en fonction des exercices demandés.

Le travail sonore fait explorer aux acteurs, la tenue d'un son autant dans sa puissance que dans sa durée. Puis un ajout d'une musique de fond aident le groupe à s’harmoniser, et pour une première c'est une jolie réussite.
Découverte du son bouche fermée, faire vibrer dedans avant de laisser s'échapper le son produit pour qu'il vienne envahir l'espace.

Nous reprenons le jeu de regard, qui invite l'autre à se lever pour aller inviter du regard quelqu'un d'autre à faire de même.

Le jeu du fil tendu entre deux personnes, et qui doit le rester est complété en y rajoutant la consigne de danser en essayant de suivre le rythme musical proposé.

Notre plateau se divise ensuite en carré grâce au « papier collant magique » et nous recréons un tableau à double entrée ou colonne et lignes s'entrecroisent pour donner la position d'un objet à déplacer. Cela se complique quand trois ou 4 acteurs travaillent en même temps et ne doivent écouter que les demandes (sous style d'ordre) de l'animateur attitré. Tout le monde se prend au jeu, et l'ambiance devient électrique. Mais c'est ce que recherche notre metteur en scène.

Bravo à tous et à vendredi prochain.

INFO....

La répétition prévue le  samedi 23 décembre  est annulée, trop d'acteurs seront absents car partis pour les fêtes de Noël dans leur famille .

Utopies 6 , 7 et 8

Deux vendredi et un samedi plus tard ...

Des recherches toujours et encore:
- comment toucher l'autre toujours dans une extention, comment réagir au contact..
- comment bouger ses bras de façon légère et souple
- comment se repérer sur un plateau , et y trouver des endroits précis ..
- comment donner l'ordre de déplacer un objet, tout en restant en contact au bout d'une cordelette tendue
- comment se déplacer avec l'autre sans la cordelette en conservant la distance égale
- comment discuter  "comme" dans la rue avec un ami, tout en se promenant...

Nous cherchons des éléments pour aider les acteurs, des bouts de papier léger pour les faire voler légèrement, un découpe du plateau en tableau à deux entrées avec des repères de lettres de chiffres ou de couleurs.
 
 

 

 

 

                                 

                                






Et un nouveau travail abordé: le rythme frappé. Certains éléments de la troupe sont très très forts, bravo

 



 
Et puis les cordelettes disparaissent ; mais les acteurs doivent les garder en mémoire et conserver la bonne distance avec le partenaire.



Et un nouveau travail abordé: le rythme frappé. Certains éléments de la troupe sont très très forts, bravo

 
 

Utopies 5

Une absente aujourd'hui, Les 18 autres acteurs sont là , et bien en forme.
Après un échauffement ou chacun essaie de trouver de la détente dans ses bras, tout en mobilisant son torse dans des mouvements de rotation, les exercices s'enchainent:
Faire rebondir le diaphragme: des « Ha ha Ha» envahissent la salle
Trouver une bonne stabilité pour pouvoir étendre un de ses bras, en travaillant l'étirement , mais aussi en désignant un point fixe sur le bord plateau . Les chaises elles aussi jouent un rôle : celui du point fixe....On n'oublie pas de relâcher son bras et on n'oublie pas de respirer , et de souffler . Puis le bras qui monte va décrire un cercle , et le corps doit alors trouver une organisation pour accompagner ce mouvement tournant.



Puis les cordelettes déjà utilisées, rentrent en scène. Les mouvements sont plus précis et la cordelette commence à décrire des figures dans l'espace. Puis les différents couples doivent trouver comment se croiser sans faire de nœuds. Super boulot de toutes et tous car donner l'impression que ce «fil» devient quelques chose de solide , n'est pas aisé.
 

 

 

 



Et les consignes continuent à «s'empiler» , en plus du jeu de duo avec la cordellette, un des deux participants doit désigner un objet et le faire déplacer à l'autre duetiste , en lui indiquant la zone d'arrivée. Nous appelons ce jeu: ça!!! là!!!!

Cela fait entrer en ligne de compte des notions différentes comme le choix, la direction, un peu de texte, la gestion de l'espace, l'organisation du corps pour porter l'objet …..

Petit montage vidéo des photos ICI


Et pour finir cette séances bien rempli, Béla demande aux acteurs de nous raconter leur chambre, d'y faire un voyage, de la visualiser en se servant du grand espace de la salle et en nous décrivant le plus précisément possible tout ce qui y est présent , et même jusqu'à décrire le rangement de l'armoire... puis l'exercice est repris uniquement en mime pour nous dessiner les objets présents dans l'espace . Ce travail n'est pas simple, mais les acteurs qui l'ont commencés ont fait preuve de beaucoup d'application. Nous le reprendrons la semaine prochaine.


Donc Vendredi et samedi nous nous retrouvons à la Bulle Bleue pour d'autres aventures.